La GRECE - Les ÎLES - Le CONTINENT

Forum dédié à tous les amoureux de la Grèce...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Constantin P. CAVAFY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Jeu 1 Déc - 1:34

claire a écrit:
NAXOS

Quand je partirai pour NAXOS, je souhaite que le chemin soit long,
Riche en péripéties et en expériences.
Je ne crains ni les Lestrygons, ni les Cyclopes, ni la colère de Neptune.
Et ne verrai rien de pareil sur ma route si mes pensées restent hautes,
Si mon corps et mon âme ne se laissent effleurer que par des émotions sans bassesse.
Je ne recontrerai ne les Lestrygons, ni les Cyclopes, ni le farouche Neptune,
Si je ne les porte pas en moi-même, si mon coeur ne les dresse pas devant moi.

Je souhaite que le chemin soit long, que nombreux soient les matins d'été,
où (avec quels délices!) je pénétrerai dans des ports vus pour la premiere fois.
Je ferai escale à des comptoirs phéniciens, et acquerirai de belles marchandises:
Nacre et corail, ambre et ébène, et mille sortes d'entêtants parfums.
J'acquérirai le plus possible de ces entêtants parfums.
Visiterai de nombreuses cités égyptiennes, et m'instruirai avidement auprès de leurs sages.
Garderai sans cesse NAXOS présente à mon esprit.

Mon but final est d'y parvenir, mais je n'écourterai pas mon voyage:
mieux vaut qu'il dure de longues années
et que j'aborde enfin dans mon île aux jours de ma vieillesse,
riche que NAXOS m'enrichisse.
NAXOS m'a donné le beau voyage: sans elle, je ne me serais pas mise en route.
Elle n'a plus rien d'autre à me donner.
Si je la trouve pauvre, NAXOS ne m'a pas trompée.
Sage comme je le suis devenue à la suite de tant d'experiences,
j'ai enfin compris ce que signifient les NAXOS...
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Jeu 1 Déc - 2:23

DANS LE PORT

Jeune homme de vingt-huit ans
Emis est arrivé sur un navire de Tinos
en ce port syrien pour s'instruire dans l'art de parfumeur.
Mais pendant la traversée, il est tombé malade.
A peine débarqué il est mort.
Son enterrement, très pauvre, a eu lieu ici.
Quelques heures avant de mourir
il a murmuré quelque chose pour "sa maison" pour des "très vieux parents".
Mais qui sont-ils, nul ne le sait
ni quelle est sa patrie dans le vaste monde grec
Tant mieux; car tandis qu'il gît, inanimé, dans ce port
ses parents doivent l'espèrer toujours vivant
Revenir en haut Aller en bas
josee



Nombre de messages : 2477
Age : 62
Localisation : Ury, 9 km de Fontainebleau
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Jeu 1 Déc - 2:29

J'aime bien... une fois n'est pas coutûme...

_________________
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Georges Sand
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Jeu 1 Déc - 2:57

Ah ! ben voilà.....
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mer 28 Déc - 6:17

Belle surprise à la Poste de Naxos ce matin : Une promesse de belles heures de lecture
à vous faire partager. Merci, Claire pour cette gentille attention !

Constantin Cavafy, le grand poète d’Alexandrie de langue grecque, (1863-1933) est encore bien trop peu connu du public français malgré de nombreuses traductions.
Il demeure cette figure dont la vie et l’œuvre contrastées sont constamment plongées dans l’étrangeté d’une obscurité créatrice et d’une mise en lumière toujours provisoire. Ainsi, si de nombreux témoins nous révèlent un personnage austère, parlant seul dans la rue, renfermé, isolé, un autre nous en fait un portrait amusant et déconcertant. Issu d’une famille très aisée d’Alexandrie qui va se retrouver soudain ruinée, Cavafy, devenu humble fonctionnaire, fréquentera cependant l’élégante société d’Alexandrie mais également les quartiers les moins recommandables de la ville où il pourra vivre, en secret, d’homosexuelles amours.


_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mer 28 Déc - 23:03

Constantin Cavafy est à ce jour le plus grand des poètes homosexuels,
justement parce qu'il a eu le courage, d'être uniquement, exclusivement,
poète homosexuel, sans concession à l'opinion,
sans faux-fuyants, sans justifications :
exaltant la beauté des jeunes hommes et la joie de la possesison,
"sans honte absurde quant au genre de plaisir".
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Jeu 29 Déc - 0:35

Aux dires de ceux qui l'ont bien connu, CAVAFY écrivait des poèmes sur des petits bouts de papier,
et les distribuait à des amis, au hasard de ses rencontres furtives.
Ce qui explique qu'il fut très difficile de les regrouper afin d'en éditer un recueil après sa mort.
Ayant vécu entièrement à Alexandrie, ville où fleurissaient la culture et l'élégance de son époque,
son homosexualité "sans honte quant au genre de plaisir", était sans doute plus facile à vivre qu'à Athènes.

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Dim 1 Jan - 6:55

E. M. FOSTER, auteur de "La Route des Indes" a écrit:
"Un tel écrivain ne pourra jamais être populaire.
Il vole à la fois trop lentement et trop haut."
N'oublions pas l'accueil glacial, parfois accompagné de railleries que lui réservèrent ses contemporains,
même si cette attitude plutôt hostile devait finir par évoluer alors qu'il atteignait le crépuscule de sa vie.
Crépuscule baigné d'une lumière soudaine, où il aura pu alors apprécier une apparente reconnaissance tardive,
mais sincère, et qui fut parfois même un véritable plébiscite.

Commentaires de Pierre Jacquemin,
Eros, Thanatos, Hypnos (passionnant!)

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Lun 2 Jan - 1:04

Autre portrait de CAVAFY évoqué par Marguerite YOURCENAR et rapporté par Pierre JACQUEMIN :

C'est un portrait en mouvement... C'est au détour d'une rue (on évoque souvent le poète errant dans son quartier ou devisant à la terrasse d'un café...) que se passera la rencontre, et ce sera comme toujours le fait d'une amusante coïncidence.

C'est "une charmante aventure qui ne laisse sûrement pas indifférent, et ainsi certains passants "entendent leur propre nom proclamé d'une voix ferme et pourtant méditative [...]
Oh, Cavafy... Oui c'est Mr. Cavafy ! Et il se rend de son appartement à son bureau, ou alors de son buraeu à son appartement.
Dans le premier cas, il disparaît aussitôt qu'aperçu, avec un petit geste de désespoir.
Dans le second, il se peut qu'il accepte de commencer une phrase - une immense phrase compliquée, encore que bien structurée...
La phrase se termine parfois dans la rue, parfois elle meurt, victime de la circulation, et parfois se prolonge jusque dans son appartement.


Une conversation qui ne débouche sur rien. Un plaisir ! Un privilège !

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mer 4 Jan - 6:26

Pierre JACQUEMIN a écrit:
On ne sort pas indemne de la découverte d'un texte de CAVAFIS. Le silence qui suit est lourdement chargé,
on reste en arrêt, on est pris malgré tout et la vision perdure : il faut sortir du poème...
C'est un prolongement dans le silence qui suit l'écoute.

DANS LES RUES

Son visage avenant, un peu pâle ;
Ses yeux bruns paraissant fatigué ;
Vingt-cinq ans mais on lui en donnait plutôt vingt ;
Quelque chose d'insouciant dans le style
- une touche de couleur sur la cravate, le dessin du col -,
Il se perd dans les rues,
Comme sous l'emprise de ce plaisir illégitime,
De ce plaisir vraiment très illégitime... et qu'il vient d'obtenir...


Poèmes érotiques - Eros

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Sam 7 Jan - 2:37

Dans les poèmes érotiques de CAVAFY, le corps n'est parfois même pas présent, malgré une atmosphère très sensuelle.
Ce n'est pas la forme, mais la couleur qui génère l'émotion.
Ainsi dans Les Pas, Néron s'abandonne au bien-être caressant d'un sommeil plein de félicité où l'idée de jeunesse et de beauté suffit à traduire la volupté de la scène :

Néron, dans son lit d'ébène
orné d'aigles en corail,
dort profondément, insouciant,
tranquille, heureux; dans le plein
épanouissement de sa chair,
la belle vigueur de sa jeunesse.

Mais dans la salle en albâtre qui abrite
l'antique laraire de la famille,
quelle inquiétude parmi ses Lares!
Ces petits dieux domestiques tremblent et essaient
de dissimuler leurs corps chétifs.
Ils viennent d'entendre un bruit funeste,
un vacarme horrible dans l'escalier,
des pas de fer qui secouent les marches.
Et, morts de peur, les pauvres Lares
se précipitent vers le fond du laraire,
se bousculent, se heurtent, se renversent
l'un petit dieu butant sur l'autre
- ils ont compris quel est ce vacarme,
reconnu les pas des Erinyes.


Eros, Constatin Cavafy - Pierre Jacquemin

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Dim 8 Jan - 1:53

Autre procédé (d'érotisme), le corps est nommé, mais on ne le voit pas.
On le perçoit sur le rebord d'une idée, et c'est tout un environnement fait de sensualité inquiète,
ou de bien-être convaincu qui va éveiller la sensation recherchée. Ainsi dans le poème :

RISQUES (ou Paroles Dangereuses)

Myrtias, étudiant Syrien d'Alexandrie,
Sous le règne de l'auguste Constantin et de l'auguste Constance,
Partagé entre le paganisme et le christianisme,
Tenait ainsi ce discours :

"Affermi par la théorie et par l'étude,
De mes passions, moi, je n'aurai pas peur, comme un lâche.
Je cèderai mon corps aux plaisirs,
Aux jouissances imaginées,
Aux désirs d'amour les plus aventureux,
A la lascivité passionnée de mon sang, sans
Aucune crainte, car, quand je le souhaiterai -
Et j'aurai cette volonté, affermi
Tel que je le suis par la théorie et l'étude -
Aux moments critiques, je saurai retrouver,
Comme avant, la voie ascétique, voulue par mon âme".


EROS, Poèmes érotiques - Commentaires Pierre Jacquemin




_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Dim 8 Jan - 23:24

THEÂTRE DE SIDON ( 400apr J C. )

Fils d'un citoyen honorable -- surtout beau,
éphèbe passionné de théâtre
plaisant divertissement
je composais parfois des vers très audacieux
-- en langue grecque ---
je les circule très secrètement, cela s'entend, Dieux ! ---
pour que ne les voient pas
ceux, qui habillés sévèrement
s'occupent de morale ---
vers de volupté exquise qui mène
à des amours stériles et désaprouvées.
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Dim 8 Jan - 23:38

Cavafy Un film de Iannis Smaragdis
1933. Constantin P. Cavafy, grand poète grec, reçoit la visite d'un jeune écrivain qui prépare une étude sur la vie du poète et désire son accord avant la publication. Au fur et à mesure de la lecture, Cavafy se perd dans ses souvenirs et les événements qui ont marqué sa vie ressurgissent. De Constantinople à Alexandrie, il retrace son histoire.


ce film est sorti en salle en 1998 !!!


Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Lun 9 Jan - 5:31

Les parties les plus intimes du corps ne sont jamais décrites, ni même évoquées. Le danger serait de tomber dans une sorte de pornographie, ou dans une trivialité qui effacerait toute expression érotique, et toute forme d'imaginaire construite de sensualité et de désirs.
L'acte sexuel est cependant parfois évoqué, mais jamais à cru, comme par exemple dans le poème suivant :

CONTINUATION

Il devait être une heure du matin,
Peut-être une heure et demi...
Dans la taverne, à l'écart.

Derrière la cloison de bois,
A part nous deux, le lieu était désert
Et une lampe à pétrole l'éclairait à peine.
A l'entrée, manquant de sommeil, le domestique dormait.

Personne ne pouvait nous voir. Mais déjà,
Une telle excitation brûlait en nous,
Que toute précaution était devenue superflue.

Nos vêtements s'entrouvrirent - nous en portions de légers
Par ce mois de juillet qui brûlait, divin...

Les vêtements qui s'écartent... jouissance de la chair.
Chair, à la hâte mise à nu - et voilà que cette image
A traversé vingt-six années et que maintenant,
Dans ce poème, elle perdure...


EROS, Poèmes érotiques - Pierre Jacquemin
Nos grecs forumeurs en restent sans voix....


http://yourrebegin.blogspot.com/2011/03/cavafys-caress-update.html

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 10 Jan - 4:14

L'âge des personnages évoqués dans la poésie de CAVAFY est un sujet incontournable.
Ceux jaillissant du passé sont tous jeunes, entre 22 ans pour le plus jeune, et 30 ans pour le plus âgé.
Ils sont tous beaux, sans exception, car la jeunesse n'est que beauté.

Et puis, il y a la description des corps âgés, le corps du poète ou celui des personnages devenus vieux.
Jeunesse perdue, morte, comme dans le poème suivant :

UN VIEILLARD

Il sait bien qu'il a beaucoup vieilli ; il le sent, il le constate.
Cependant, il lui semble que c'était hier
L'époque de sa jeunesse...

C'est devenu un homme très âgé. A bout de force, voûté,
Brisé par les années et par les excès,
Se déplaçant avec lenteur, il traverse l'étroite rue.
Et pourtant, tandis qu'il rentre chez lui pour cacher
Sa vieillesse et sa décrépitude, il s'interroge...


EROS, Poèmes érotiques, commentaires de Pierre Jacquemin

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mer 11 Jan - 1:17

Dans ses poèmes, CAVAFY décrit souvent les lieux de vie que sont les cafés où tous se retrouvent après le travail.
Des lieux où l'on s'abandonne au pire, des chambres qui peuvent des endroits de souvenirs pour le poète. Une grande tristesse, une mélancolie rêveuse va alors le saisir.
Les maisons, les appartements sont le décor d'un érotisme parfois incandescent. Ainsi dans le poème :

Depuis neuf heures.

Minuit et demi. Comme le temps est vite passé
depuis neuf heures,où j'ai allumé la lampe
Et me suis assis, ici. Assis, sans lire
Et sans parler. Avec qui parler
Tout esseulé dans cet appartement ?

L'image de mon jeune corps,
depuis neuf heures où j'allumai la lampe
Est venu me trouver et m'a fait me souvenir
Des chambres closes et parfumées,
De la volupté d'autrefois – quelle impudente volupté !
Elle a mis aussi devant mes yeux
Des rues méconnaissables aujourd'hui,
Des cabarets mouvementés qui ont fermé,
Les théâtres et des cafés d'autrefois.

L'image de mon jeune corps
M'a apporté aussi ce qui est triste :
Deuils de la famille, séparations,
Des sentiments des miens, sentiments
Si peu appréciés de ceux qui sont morts.

Minuit et demi. Comme le temps est passé.
Minuit et demi. Comme les ans ont passé.

EROS - Poèmes érotiques - Commentaires Pierre Jacquemin




_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Jeu 12 Jan - 0:22

Le premier personnage, dans la poésie de CAVAFY, est le poète lui-même, celui qu'il met en scène par l'emploi du "je".
C'est l'homme âgé qui, blessé par de nombreuses prises de conscience tardives, prend la mesure douloureuse de son histoire et de ses échecs.
Cet érotisme, construit sur des rêveries étouffées et des fantasmes enfouis, ajoute une touche poétique, marquée d'une nostalgie teintée par la beauté fugace d'un souvenir qui ne reste pas, qui s'échappe.
Ainsi dans le poème : GRIS

En examinant la nuance grise d'une opale,
je me suis rappelé deux beaux yeux gris
que j'ai rencontrés ; cela fait près de vingt ans...

Nous nous sommes aimés pendant un mois.
Puis il est allé à Smyrne, je crois,
pour travailler, et nous ne nous sommes plus revus.

Ils ont dû se ternir - s'il vit encore - ces yeux gris;
le beau visage se sera fané.

Ma mémoire, tout ce que tu pourras,
De cet amour mien, tout ce que tu pourras,
Ce soir, apporte-le moi.


EROS, les Poèmes érotiques - Commentaires Pierre Jacquemin
Et pour les amateurs de CAVAFY, cet émouvant hommage d'un simple click :
http://www.irasabs.com/?tag=homage-to-cavafy

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Jeu 12 Jan - 2:55

POUR QU'ELLES VIENNENT

Une bougie suffit. Sa faible lumière
est plus propice, elle fera mieux
quand viendront les Ombres,
viendront les Ombres de l'Amour.

Une bougie suffit. Que la chambre ce soir
n'ait pas trop de lumière. Dans la seule rêverie
et dans la suggestion, avec un peu de lumière ---
dans la rêverie ainsi je verrai des visions
afin que viennent les Ombres, les Ombres de l'Amour.
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Ven 13 Jan - 2:39

L'emploi du "tu" est extrêmement rare, dans la poésie de CAVAFY.
Dans certaines pièces dont le thème se résume à une exhortation d'ordre quasi-spirituel,
une voix souvent suppliante et discrète s'adresse à un autre personnage qui reste plutôt dans l'ombre et dans l'anonymat.
Ainsi dans le poème : AUTANT QUE TU LE POURRAS

Si tu ne peux donner à ta vie le sens que tu veux,
Au moins, autant que tu le pourras,
Essaie de ne pas la dégrader
Par trop de contacts avec le monde,
Par trop d'actions et de discussions.

Essaie de ne pas la dégrader
En t'humiliant, en te retournant,
Et en t'exposant trop souvent
A la bêtise quotidienne,
Jusqu'à ce qu'elle finisse par ressembler
A un ennuyeux parasite.

EROS, Poèmes érotiques - Commentaires de Pierre Jacquemin
Troublante ressemblance de l'acteur jouant CAVAFY dans le film sur sa vie dégoté par Claire !
Mais qui est cet acteur ?


_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !


Dernière édition par jmolo le Ven 13 Jan - 4:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
josee



Nombre de messages : 2477
Age : 62
Localisation : Ury, 9 km de Fontainebleau
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Ven 13 Jan - 3:16

Qui a l'air si heureux de vivre..................................

_________________
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Georges Sand
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Ven 13 Jan - 14:41

http://www.youtube.com/watch?v=ixqmtE1ZcII

C'est la dernière scène du film où CAVAFY récite Ithaque, aimez-vous ???
L'acteur qui incarne Cavafy est Dimitris KATALIFOS
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Sam 14 Jan - 1:24

Magnifique poème, magnifiques images, et... quelle ressemblance !

Mais pourquoi ne pas commencer par le début du film :
l'enfance heureuse à Alexandrie, et déjà, les premiers émois.

http://www.youtube.com/watch?v=19Z1etBSa60&feature=related

Je sais pas vous mais moi, ça me donne drôlement envie de voir la suite !

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Lun 4 Juin - 2:49

L'ART NE MENT-IL PAS TOUJOURS ? Constantin CAVAFY.
Émouvant petit recueil par Claire offert, afin de parfaire notre connaissance de ce curieux petit bonhomme,
poète à ses heures.
Restées longtemps inédites, ces notes conservées par CAVAFY ne furent réunies et publiées qu'en 1983.


Constantin CAVAFY a écrit:
Je ne sais si la perversion donne de la force. Parfois je le crois.
Mais je suis certain qu'elle est source de grandeur.
J'entends d'ici là la Josée crier au scandale !....

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jeanne



Nombre de messages : 2891
Age : 64
Localisation : Villeneuve Lez Avignon
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Lun 4 Juin - 6:11

Et moi donc !!!!!!
Mais qu'est-ce que la perversion ?????
Quelle différence entre perversion et perversité ?????

_________________
"Chacun a raison de son point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort".
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
josee



Nombre de messages : 2477
Age : 62
Localisation : Ury, 9 km de Fontainebleau
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Lun 4 Juin - 7:16

je me tais.........

_________________
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Georges Sand
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Aujourd'hui à 2:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Constantin P. CAVAFY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Suspension] Suspension NLC par Constantin Wortmann
» Les écrins de Patek et Vacheron Constantin
» Essai Vacheron Constantin Quai de l'Ile personnalisée
» News : Vacheron Constantin - Métiers d’Art – Édition Marc Chagall
» chronographe Vacheron Constantin Phidias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La GRECE - Les ÎLES - Le CONTINENT :: les ARTS :: Littérature-
Sauter vers: