La GRECE - Les ÎLES - Le CONTINENT

Forum dédié à tous les amoureux de la Grèce...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Constantin P. CAVAFY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Ven 18 Nov - 5:34

Constantin CAVAFY a écrit:
Ainsi

Sur cette photographie obscène vendue
dans la rue en cachette (à l'insu du policier),
sur cette photographie ignoble
comment est-il venu, ce visage
de rêve ? Comment te trouves-tu ici ?

Qui sait quelle vie dégradante et vulgaire tu mènes,
quel fut ton horrible entourage
quand tu posas pour la photographie,
quelle âme vile tu dois avoir.
Pourtant malgré cela et pire, tu demeures pour moi,
le visage de rêve, la forme
modelée pour la volupté grecque.

Ainsi demeures-tu pour moi, et de toi parle mon poème.

Jalousie - Jalousie contenue - Source d'inspiration poétique
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Lun 21 Nov - 23:29

Constantin CAVAFY a écrit:
Une demi-heure

Jamais je ne t'ai possédé; jamais je ne te possèderai
sans doute. Quelques mots, un frôlement,
comme avant hier au bar : rien de plus.
Quelle souffrance... Mais nous, Poètes,
grâce à notre imagination puissante,
savons créer parfois un fugace plaisir
qui semble presque palpable.

Ainsi, avant-hier, au bar,
bien aidé par l'alcool fraternel,
j'ai vécu une demi-heure de vrai volupté.
Tu l'as compris, je crois,
et c'est à dessein que tu t'es attardé.
Il le fallait. Car outre
mon imagination et la magie de l'alcool,
j'avais besoin de voir tes lèvres,
j'avais besoin que ton corps soit proche.

Mais non Constantin, il n'y a pas QUE les Poètes....
ou alors nous sommes TOUS des Poètes...
Avec ou sans alcool !

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mer 23 Nov - 0:15

Constantin CAVAFY a écrit:
Grisaille

En regardant une opale grisâtre,
je me suis rappelé deux beaux yeux gris
que j'ai vus, il y a bien vingt ans...
.........................................................................
Pendant un mois nous nous sommes aimés.
Puis il est parti travailler, à Smyrne, je crois,
et nous ne nous sommes plus revus.

Ils se seront ternis - s'il vit encore - les yeux gris ;
il se sera flétri, le beau visage.

O ma mémoire, conserve-les tels qu'ils étaient alors
et rends moi, ô mémoire, ce que tu peux de cet amour ;
tout ce que tu peux, ce soir.

O nostalgie... O refus du temps qui passe...
ou la mémoire comme apanage de la beauté immortelle !

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Jeu 24 Nov - 0:29

Constantin CAVAFY a écrit:
Accomplissement

Ce que le collégien rêvait craintivement est là,
offert à lui. Il rôde, il veille,
il se laisse entraîner. Et, comme il se doit,
(pour le bien de notre art) le plaisir se saisit
de son sang neuf et ardent. L'ivresse des amours interdites
envahit son corps, et ses jeunes membres
s'y abandonnent.

C'est ainsi qu'un simple enfant
devient digne de nos regards, et, un instant, accède
au Monde Supérieur de la Poésie
- le bel enfant au sang neuf et ardent.

Là je ne suis pas sûr d'avoir tout compris...
peut-être suffit-il de se laisser (em)porter
par la poésie et le sang neuf et ardent...

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
josee



Nombre de messages : 2477
Age : 62
Localisation : Ury, 9 km de Fontainebleau
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Ven 25 Nov - 1:11

Je n'ai pas tt compris non plus ... du moins j'espère !!!!
faudrait-il des amours interdites pour être digne du regard de ce monsieur ?
pour accèder au monde de la poésie ?
dites moi que je me trompe ou alors.......
je me demande ce que je fais encore sur ce post !!!
curiosité ??? malsaine ???? sûrement !!!!

_________________
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Georges Sand
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Sam 26 Nov - 0:03

josee a écrit:
Je n'ai pas tout compris non plus...
C'est vrai que nous aurions besoin du regard éclairé
d'un spécialiste ès Cavafy...
Peut-être le poète veut-il dire par là, que l'interdit exacerbe l'écriture poétique,
et devient ainsi le moyen pour un jeune néophyte d'exprimer ses sentiments par la poésie.
Jusque là, rien d'anormal !

Et que cette jeune poésie ainsi exprimée, suscite l'admiration de ses aînés...
OK, Josée ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
josee



Nombre de messages : 2477
Age : 62
Localisation : Ury, 9 km de Fontainebleau
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Sam 26 Nov - 1:14

Non !
Tu devrais savoir que je suis contre cette idée
qu'être "différent" c'est être supérieur !!!!!!
La masturbation intellectuelle,
très peu pour moi !!!

_________________
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Georges Sand
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Sam 26 Nov - 2:04

Je ne connais pas ce poème "Accomplissement" de Kavafis. Est-on sûr qu'il est de lui??
JMO aurait-il le texte grec??

En effet, être différent N'EST PAS être suppérieur, c'est être différent!!
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Sam 26 Nov - 2:28

Mais qui a dit qu'être DIFFERENT c'était être SUPERIEUR ?
En tous les cas pas moi, ni CAVAFY...
J'ai juste soumis à votre réflexion que l'on pouvait interpréter le poème ACCOMPLISSEMENT de la façon suivante :

Une sensibilité exacerbée et différente, peut conduire un adolescent à exprimer ses sentiments de telle façon qu'il peut ainsi séduire l'âme d'un poète adulte...
Il n'y a aucune notion de supériorité dans ma tentative d'éclairage de cet ACCOPLISSEMENT, traduit ici par Bruno ROY.
Je vais rechercher la version originale grecque...

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
josee



Nombre de messages : 2477
Age : 62
Localisation : Ury, 9 km de Fontainebleau
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Sam 26 Nov - 23:28



C'est la phrase ci dessous qui me gêne.....mais bon, je vois sûrement ce qui n'est pas !!! problème de traduction ........

. L'ivresse des amours interdites
envahit son corps, et ses jeunes membres
s'y abandonnent.

C'est ainsi qu'un simple enfant
devient digne de nos regards
, et, un instant, accède
au Monde Supérieur de la Poésie
-

_________________
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Georges Sand
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Sam 26 Nov - 23:58

Constantin CAVAFY a écrit:
C'est ainsi qu'un simple enfant
devient digne de nos regards, et, un instant, accède
au Monde Supérieur de la Poésie
Je dois reconnaître que là je ne comprends pas......
car dans chaque poème, il note l'âge des jeunes gens aimés, toujours adultes, 22, 23 ans,
jamais d'enfant, même s'il les appellent " éphèbes" ....

Il ne faut pas perdre de vue que Kavafis, comme le dit Dominique Fernandez
"c'est le poète de la drague" mais pas uniquement,
car il a fait de nombreux poèmes à sujet historique ou mythologique
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Dim 27 Nov - 0:00

Oui, j'ai bien compris, Josée, ce qui te gêne.
Mais, dans ce poème, ce n'est pas la différence qui génère la supériorité,
Cavafy considère celui qui accède à la Poésie comme une supériorité (i.e. un avantage) par rapport à celui qui n'y accède pas.
A mon avis.
Ce qui reste plus contestable tient dans "l'objet" inspirateur de cette Poésie...
Et le Jmolo de chercher désespérément le texte original en grec, qui est absent de mon édition

ΤΑ ΠΟΙΗΜΑΤΑ (1919-1933)
ΝΕΑ ΕΚΔΟΣΗ ΤΟΥ Γ.Π. ΣΑΒΒΙΔΗ
ΙΚΑΡΟΣ ΕΚΔΟΤΙΚΗ ΕΤΑΙΡΙΑ

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
josee



Nombre de messages : 2477
Age : 62
Localisation : Ury, 9 km de Fontainebleau
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Dim 27 Nov - 0:22

D'accord... j'arrête ma polémique !

_________________
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Georges Sand
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Lun 28 Nov - 22:48



Pour réconcilier JOSEE avec la poésie de CAVAFY........
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Lun 28 Nov - 23:04

ITHAQUE

Quand tu prendras le chemin vers Ithaque
Souhaite que dure le voyage,
Qu’il soit plein d’aventures et plein d’enseignements.
Les Lestrygons et les Cyclopes,
Les fureurs de Poséidon, ne les redoute pas.
Tu ne les trouveras pas sur ton trajet
Si ta pensée demeure sereine, si seuls de purs
Émois effleurent ton âme et ton corps.
Les Lestrygons et les Cyclopes,
Les violences de Poséidon, tu ne les verras pas
A moins de les receler en toi-même
Ou à moins que ton âme ne les dresse devant toi.

Souhaite que dure le voyage.
Que nombreux soient les matins d’été où
Avec quelle ferveur et quelle délectation
Tu aborderas à des ports inconnus !
Arrête-toi aux comptoirs phéniciens
Acquiers-y de belles marchandises
Nacres, coraux, ambres et ébènes
Et toutes sortes d’entêtants parfums
Le plus possible d’entêtants parfums,
Visite aussi les nombreuses cités de l’Égypte
Pour t’y instruire, t’y initier auprès des sages.

Et surtout n’oublie pas Ithaque.
Y parvenir est ton unique but.
Mais ne presse pas ton voyage
Prolonge-le le plus longtemps possible
Et n’atteint l’île qu’une fois vieux,
Riche de tous les gains de ton voyage
Tu n ’auras plus besoin qu’Ithaque t’enrichisse.

Ithaque t’a accordé le beau voyage,
Sans- elle, tu ne serais jamais parti.
Elle n’a rien d’autre à te donner.

Et si pauvre qu’elle te paraisse
Ithaque ne t’aura pas trompé.
Sage et riche de tant d’acquis
Tu auras compris ce que signifient les Ithaques.


Traduction de Jacques Lacarrière
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 29 Nov - 0:50

claire a écrit:
ITHAQUE... Traduction de Jacques Lacarrière
Je ne sais pas de qui est la première traduction, mais personnellement, je préfère celle de Jacques Lacarrière.
Au-delà de l'aspect purement poétique et esthétique, on peut noter de réelles différences d'interprétations.

Le poème original de CAVAFY semble écrit en καθαρεύουσα
peut-être que GEORGES pourrait nous dire laquelle de ces deux versions est la plus proche de la pensée de CAVAFY ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 29 Nov - 7:23

J'ai fait du zèle! J'ai traduit ce poème mot à mot, (corrections en rouge sur la version de Claire),
pour que vous puissiez saisir exactement ce que le Poète a voulu exprimer.
Je ne le ferais pas pour n'importe qui mais pour Kavafis !!......

ITHAQUE

Quand tu prendras le chemin vers Ithaque
Souhaite que dure le voyage,
souhaite que le chemin soit long

plein d’aventures et plein d’enseignements.
Les Lestrygons et les Cyclopes,
Les fureurs de Poséidon, ne les redoute pas.
Tu ne les trouveras pas sur ton trajet
de telles choses jamais sur ton trajet ne trouveras

Si ta pensée demeure sereine (haute),
si seuls de purs émois effleurent ton âme et ton corps.
si seul un émoi raffiné touche ton esprit et ton corps

Les Lestrygons et les Cyclopes,
Les violences de Poséidon, tu ne les verras pas
le farouche Poséidon, tu ne rencontreras pas

A moins de les receler en toi-même
si tu ne les portes pas dans ton âme
Ou à moins que ton âme ne les dresse devant toi.
si ton ame ne les dresse pas devant toi ici le sens est très différent

Souhaite que dure le voyage.
Souhaite que le voyage soit long

Que nombreux soient les matins d’été où
Avec quelle ferveur et quelle délectation
Tu aborderas (à) des ports inconnus !
Arrête-toi (que tu t'arrêtes) aux comptoirs phéniciens
Acquiers-y (que tu acquiers) de belles marchandises

Nacres, coraux, ambres et ébènes
Et toutes sortes d’entêtants (sensuels) parfums
Le plus possible d’entêtants (de sensuels) parfums,

Visite aussi les nombreuses cités de l’Égypte
que tu ailles (visiter) à des nombreuses cités égyptiennes

Pour t’y instruire, t’y initier auprès des sages.
pour apprendre et pour que les sages t'enseignent (t'apprennent)

Et surtout n’oublie pas Ithaque.
Aie Ithaque dans ta mémoire pour toujours

Y parvenir est ton unique but.
Arriver la bas c'est ton but

Mais ne presse pas du tout ton voyage
Prolonge-le le plus longtemps possible
Il est mieux qu'il dure de longues années

Et n’atteint l’île qu’une fois vieux,
et que tu y mouilles (y jetes l'ancre) quand tu seras vieux

Riche de tous les gains de ton voyage
et riche de tout ce que tu as gagné en chemin

Tu n ’auras plus besoin qu’Ithaque t’enrichisse.
tu n'espéreras plus qu'Ithaque te donne des richesses

Ithaque t’a accordé (donné) le beau voyage,
Sans- elle, tu ne serais jamais parti.
Elle n’a rien d’autre à te donner.
Et si pauvre qu’elle te paraisse
Et si elle te paraît pauvre

Ithaque ne t’aura pas trompé.
Sage et riche de tant d’acquis
Sage et riche que tu es devenu, avec autant d'expérience
Tu auras compris déjà ce que signifient les Ithaques.


Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 29 Nov - 9:01

Merci GeoChris pour cette fidèle traduction !
Je trouve que la traduction de Jacques Lacarrière reste très proche du texte original,
et seule la syntaxe française rend différente la version traduite mot à mot, dont tu nous fait l'honneur.

Exception faite, peut-être, du vers suivant :

A moins de les receler en toi-même - (trad. Jacques Lacarrière)
Si tu ne les portes pas dans ton âme - (trad. mot à mot de GeoChris)

Nul doute que η ψυχή se réfère à l'âme.
Faut-il voir dans la traduction de Jacques Lacarrière par en toi-même, une confusion entre le corps et l'âme ?
Et de là l'absence de croyance en l'âme humaine du traducteur....

Une confusion demeure sur le verbe κουβάνω = porter ou receler ?
En français, receler comporte une notion de valeur cachée, car précédemment volée...
que n'a pas du tout le verbe porter !

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 29 Nov - 9:25

La première traduction pourrait-elle être de Georges PAPOUTSAKIS?
GéoChris pourra peut-être nous renseigner !!!
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 29 Nov - 9:40

Georges PAPOUTSAKIS a effectivement traduit de nombreux poèmes de Constantin CAVAFY,
mais je doute que GeoChris ait les éléments pour savoir si c'est lui qui a commis la traduction en question...
D'où provient le document que tu as scanné ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 29 Nov - 22:54

ITHAQUE Constantin Cavafy (1863-1933) crdp.ac-besancon.fr/arelab/obj/ITHAQUE.pdf

C'est juste un texte sans aucune explication...
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 29 Nov - 23:10

Ithaque
Quand tu partiras pour Ithaque, souhaite que le chemin soit long, plein d’aventures et d’enseignements. Les Lestrygons et les Cyclopes, ne les crains pas, ni la colère de Poséidon. Tu ne verras rien de pareil sur ta route si tes pensées restent hautes, si une émotion rare étreint ton esprit et ton corps. Les Lestrygons et les Cyclopes, tu ne les rencontreras pas, ni l’irascible Poséidon, si tu ne les portes pas en toi-même, si ton coeur ne les dresse pas devant toi.

Souhaite que le chemin soit long, que nombreux soient les matins d'été, où, avec quels délices et quelle joie ! tu pénétreras dans des ports que tu n’as jamais vus. Arrête-toi dans les comptoirs phéniciens, et procure-toi de belles marchandises : nacre et corail, ambre et ébène, et mille sortes de capiteux parfums. Oui, acquiers le plus possible de ces capiteux parfums. Visite aussi de nombreuses cités égyptiennes, et instruis-toi avidement auprès de ceux qui savent.

Garde sans cesse Ithaque présente à ton esprit. Y parvenir est ta destination finale. Mais n'écourte pas ton voyage : mieux vaut qu'il dure de longues années et que tu n’abordes enfin dans ton île qu'aux jours de ta vieillesse, riche alors de tout ce que tu as gagné en chemin, et sans attendre d'Ithaque plus de bienfaits.

Ithaque t'a donné ce beau voyage : sans elle, tu ne te serais pas mis en route. Elle n’a plus rien d’autre à te donner.

Même si tu la trouves pauvre, Ithaque ne t'a pas trompé. Sage comme tu l'es devenu à la suite de tant d'expériences, tu as sûrement déjà compris ce que les Ithaques signifient.


traduit par Marguerite YOURCENAR et Dominique GRANDMONT


PS: ce sera mon dernier mot sur Ithaque.....quoique !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 29 Nov - 23:28

J'aime beaucoup les traductions de CAVAFY par Marguerite YOURCENAR,
car je trouve qu'elle ajoute une sensibilité poétique et esthétique aux poèmes originaux, sanspour autant en dénaturer le sens.
Je remarque qu'elle a opté pour le PENSEE, afin de traduire ΨΥΧΉ.

Mais quel est le sens exact de ΨΥΧΉ ?
En traduisant par l'ÂME, le mot a-t-il une connotation religieuse, ou signifie-t-il l'essence du corps pour un athée poétique ?
Pour moi la PENSEE se traduit par le mot ΣΚΕΦΤΟ, ΜΥΑΛΟ étant le CERVEAU.

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mar 29 Nov - 23:56

La traduction de Marguerite Y est parfaite!

L'âme n'a pas forcement une connotation religieuse dans le sens chrétien du terme.
Voir en effet pour cela Platon qui parle de l'âme.
Mais dans le texte grec Kavafis parle de pnevma = esprit; mais pensée ça irait aussi.

Pour pensée je garderais seulement le mot skepsis
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Mer 30 Nov - 7:23

geochris a écrit:
L'âme n'a pas forcement une connotation religieuse dans le sens chrétien du terme.
Voir en effet pour cela Platon qui parle de l'âme.
On s'accorde a reconnaître que notre nature est un composé du corps et de l'âme, et que, par nature, c'est l'âme qui est la plus apte à diriger, son rôle étant de réfléchir sur les affaires privées et publiques, quand celui du corps est de se soumettre aux ordres de l'âme.
Cela étant, à voir certains qui vivaient avant nous, on s'aperçoit que rien de tel n'avait été organisé, pour ce qui est du corps et de l'âme.
Ils nous transmirent donc la gymnastique pour le corps, la philosophie pour l'âme.


Et Platon de développer...
Effectivement, on constate là que l'âme est prise au sens de la pensée, la réflexion, le discours, d'aucun dirait l'intellect quoi...
(à suivre)


_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Jeu 1 Déc - 1:34

claire a écrit:
NAXOS

Quand je partirai pour NAXOS, je souhaite que le chemin soit long,
Riche en péripéties et en expériences.
Je ne crains ni les Lestrygons, ni les Cyclopes, ni la colère de Neptune.
Et ne verrai rien de pareil sur ma route si mes pensées restent hautes,
Si mon corps et mon âme ne se laissent effleurer que par des émotions sans bassesse.
Je ne recontrerai ne les Lestrygons, ni les Cyclopes, ni le farouche Neptune,
Si je ne les porte pas en moi-même, si mon coeur ne les dresse pas devant moi.

Je souhaite que le chemin soit long, que nombreux soient les matins d'été,
où (avec quels délices!) je pénétrerai dans des ports vus pour la premiere fois.
Je ferai escale à des comptoirs phéniciens, et acquerirai de belles marchandises:
Nacre et corail, ambre et ébène, et mille sortes d'entêtants parfums.
J'acquérirai le plus possible de ces entêtants parfums.
Visiterai de nombreuses cités égyptiennes, et m'instruirai avidement auprès de leurs sages.
Garderai sans cesse NAXOS présente à mon esprit.

Mon but final est d'y parvenir, mais je n'écourterai pas mon voyage:
mieux vaut qu'il dure de longues années
et que j'aborde enfin dans mon île aux jours de ma vieillesse,
riche que NAXOS m'enrichisse.
NAXOS m'a donné le beau voyage: sans elle, je ne me serais pas mise en route.
Elle n'a plus rien d'autre à me donner.
Si je la trouve pauvre, NAXOS ne m'a pas trompée.
Sage comme je le suis devenue à la suite de tant d'experiences,
j'ai enfin compris ce que signifient les NAXOS...

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Constantin P. CAVAFY   Aujourd'hui à 2:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Constantin P. CAVAFY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Suspension] Suspension NLC par Constantin Wortmann
» Les écrins de Patek et Vacheron Constantin
» Essai Vacheron Constantin Quai de l'Ile personnalisée
» News : Vacheron Constantin - Métiers d’Art – Édition Marc Chagall
» chronographe Vacheron Constantin Phidias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La GRECE - Les ÎLES - Le CONTINENT :: les ARTS :: Littérature-
Sauter vers: