La GRECE - Les ÎLES - Le CONTINENT

Forum dédié à tous les amoureux de la Grèce...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la POLITIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: la POLITIQUE    Dim 21 Fév - 0:05

Oui, la Grèce est en crise, et les mesures bien que reconnues indispensables par les grecs, n'en sont pas moins impopulaires.
Gel des salaires des fonctionnaires, diminution des primes de motivation, annulation des embauches, et sans doute hausse de la TVA de 13,8% à 19% entre autres.
Des salaires -déjà très bas- en baisse, des prix -déjà très hauts- en hausse. Comment alors dépenser plus pour faire repartir l'économie à la hausse ?

C'est sans tenir compte de l'économie parallèle, qui permet aux grecs de vivre mieux, au détriment des finances d'un gouvernement, qui utiliserait ses fonds illégaux à d'autres fins. Mais lesquelles ? Tout est là !
Alors, pour lutter contre ces détournements, les contribuables grecs devront désormais justifier de toutes leurs dépenses en cas de contrôle fiscal, demander des tickets et des factures pour toutes dépenses, et conserver toute cette paperasse.

En cas de non justifaication de dépenses en fonction de vos revenus, vous serez sur-imposés sur la différence. De plus, les justificatifs permettront de contrôler si les entreprises ont bien déclaré les revenus des factures ainsi émises.

A quand un marché noir pour se refiler à prix d'or les justificatifs indispensables à l'administration fiscale ?!

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !


Dernière édition par jmolo le Ven 4 Déc - 4:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Ven 26 Fév - 9:36

ΤΗΝ ΤΕΤΑΡΤΗ : Όλοι απεργία όλοι στους δρόμους !

Να τους κάνουμε να φοβηθούν, Κάτω τα μέτρα !

ΕΞΟ ΟΙ ΡΑΤΣΙΣΤΕΣ ΑΠΟ ΤΙΣ ΓΕΙΤΟΝΙΕΣ ΧΩΡΙΣ ΔΗΜΟΨΗΦΙΣΜΑ

ΑΝΤΙΣΤΑΣΗ ΣΤΟ ''ΤΙΠΟΤΑ ΔΕΝ ΑΛΛΑΖΕΙ'' ΓΙΑ ΝΑ ΠΑΡΟΥΜΕ ΤΗ ΖΩΗ ΜΑΣ ΣΤΑ ΧΕΡΙΑ ΜΑΣ

Αυτος είναι ο τρόπος που τελειώνει ο κόσμος. Οχι με ένα λυγμό, αλλά με ένα πάταγο.

Plutôt bon enfant et sans grande conviction, la manif vue de l'intérieur ! Et dans votre TV, qu'est-ce qu'on en a dit ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !


Dernière édition par jmolo le Jeu 19 Fév - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JP17



Nombre de messages : 456
Age : 67
Localisation : LA ROCHELLE (enfin à côté)
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Ven 5 Mar - 8:29

Que se passe t'il donc en Grece en ce moment ?
Vu des médias français, la crise économique s'aggrave :
- les taxes vont grimper, notamment celles sur les carburants, le litre de sans plomb devrait monter à 1€40 cet été.
- les touristes particulièrement les Allemands annulent leurs réservations.
- Même lu que ces dits Allemends auraient proposé à l'état Grec d'acheter l'île de Corfou pour sortir le pays de la crise économique.
(espérons qu'il s'agit d'un canular de mauvais goût).
Qu'en est-il exactement ? Les JMOLOS votre avis éclairé SVP.
De toutes façons, cela ne nous empêchera pas d'aller à Naxos cet été.
Allez !!! Tous les forumeurs à Naxos !!! Tous ensemble participons au suvetage de l'économie Naxiote en cassant notre tirelire cet été à Naxos !!!


_________________
"L’essentiel n’est pas de vivre, mais de bien vivre" Platon
Θαλασσα, ηλιος, και Ελλαδα
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Ven 5 Mar - 8:56

La manifestation du 24 février dernier à Athènes est arrivée à Naxos ce matin.
Trois clampins rockeurs déversaient des décibels devant l'hôpital et quelques tracs identiques à ceux d'Athènes jonchaient la rue Papandréou.
Vous pouvez trouver les slogans (et leur traduction) dans le Forum : la LANGUE Grecque => français.

Rien de bien méchant : la plupart des citoyens sont conscients que quelque chose doit changer.
- hausse de la TVA de 18% à 21%, sauf dans les Cyclades où elle reste à 13%
- hausse des cloppes (il était temps!) et des carburants (mais sur l'île on utilise très peu l'essence)
- suppression du 14ème mois des fonctionnaires, supposé les motiver (sans résultat)
- suppression du remboursement de quelques médocs (pas chers ici) comme par la Sécu en France.

Comme toujours, les effets dans les îles ne se feront enventuellement sentir qu'avec un certain décalage.
Toujours autant de mal à obtenir des justificatifs de dépenses, supposé lutter contre le commerce au black...
Seul le tourisme allemand semble effectivement frileux, encore que les hôtels et clubs de vacances commencent à prendre déjà des réservations de partout.

Aidez la Grèce = venez nous voir à Naxos !

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !


Dernière édition par jmolo le Jeu 19 Fév - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
josee



Nombre de messages : 2477
Age : 62
Localisation : Ury, 9 km de Fontainebleau
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Ven 5 Mar - 9:15

POur le 14 ème mois...les veinards ! baisse de 60% et -30% pour le 13ème !
Pour la Tva, ns sommes à 19,6 pour bcp de chose et celà va surement monter aussi chez nous.
Quant aux médocs, comment se plaindre si ils ne st pas chers....

Malheureusement faudra en passer par des restrictions, comment faire autrement maintenant ?

_________________
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Georges Sand
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Dim 7 Mar - 6:57

Une histoire qui circule en Grèce : Les allemands nourrissent les grecs.

Avant l'EU, les différents pays européens étaient protégés par des barrières douanières.
Après l' EU, plus de freins aux importations et plus de taxes douannieres.

Ainsi les grands pays européens exportent en masse, les pays importateurs s'endettent et perdent ainsi des revenus.

L'EU finance des projets en Grèce.
En effet pour les grands projets, l' EU finance ces projets a 50% et les autres 50% sont financés par la Grèce.
Dans les 50% européens, participe en partie l'Allemagne.
Finalement qui profite de ces projets? Les grands constructeurs européens.
Métro d' Athènes, Métro de Salonique, Pont Rio Antirio, Aéroport d'Athènes...

Qui nourrit qui ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !


Dernière édition par jmolo le Jeu 19 Fév - 9:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Sam 24 Avr - 23:03

Très présent à TINOS : le KKE.

Mais qu'est-ce que le KKE ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
JP17



Nombre de messages : 456
Age : 67
Localisation : LA ROCHELLE (enfin à côté)
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Dim 25 Avr - 5:20

Le PC Grec.

_________________
"L’essentiel n’est pas de vivre, mais de bien vivre" Platon
Θαλασσα, ηλιος, και Ελλαδα
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Dim 25 Avr - 5:30

JP17 a écrit:
Le PC Grec.
Si l'on développe un tantinet,
4ème grève en un mois en Grèce:La mobilisation ne faiblit pas, les communistes toujours en première ligne
Ce jeudi 11 mars, les rues de 68 villes Grecques ont été submergées par les flots de colère des employés, jeunes, femmes et retraités qui manifestaient avec le PAME. C'était la quatrième grève du mois, et elle a été marquée par une participation populaire massive et son dynamisme

http://www.youtube.com/watch?v=Hj4PGOvMJMg&feature=player_embedded#!
Qui connaît ce chanteur, même voix que ce chanteur espagnol anti-franquiste dont j'ai oublié le nom ?
J'aime beaucoup ces chants révolutionnaires... Et vous ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Mer 12 Mai - 21:39

Vus sur les murs de Thessalonique. Les reconnaissez-vous ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !


Dernière édition par jmolo le Jeu 19 Fév - 9:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Jeu 11 Nov - 6:24

Résultat du premier tour (dimanche dernier) des élections municipales et régionales en Grèce :
le PASOK légèrement devant NEO DEMOKRATIA, avance à con/infirmer le ouiquende prochain.
Alors qu'à NAXOS, le PASOK est en ballotage DEFAVORABLE, pour la première fois depuis des lustres !
Ici, tout résident inscrit, même domicilié en résidence secondaire peut voter.

En Grèce, le spectre d‘élections législatives anticipées est désormais écarté.
Les derniers résultats du premier tour des scrutins locaux d’hier ont conforté le premier ministre à poursuivre les mesures d’austérité
menées par son gouvernement depuis son arrivée au pouvoir il y a un an.
George Papandréou s‘était engagé à dissoudre le Parlement en cas de revers des socialistes.

“Le peuple grec nous a porté au pouvoir il y a un an pour rendre le changement possible.
Aujourd’hui, ils ont réaffirmé leur volonté de changement qu’ils jugent nécessaire. Nous allons donc reprendre le travail dès demain.
L’effort difficile de redressement va continuer dans de meilleures conditions.”

Les dernières estimations placent le Parti socialiste en tête dans 7 régions sur 13, mais en difficulté aux municipales à Athènes et Salonique.
Pour Antonis Samaras, le chef de l’opposition conservatrice, ces résultats traduisent un rejet général de la politique du gouvernement.

“La majorité de ceux qui ont voté a condamné la politique de Monsieur Papandréou et tous ceux qui se sont abstenus ont rejeté son chantage.”

Le 15 novembre prochain, soit au lendemain du second tour, les représentants des bailleurs de fonds de la Grèce se rendront sur place.

Une visite capitale car c’est d’eux que dépendra le versement de la troisième tranche des 110 milliards d’euros de prêt alloué en mai dernier
.



_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Ven 12 Nov - 0:22

claire a écrit:
Ici on dit que la GRECE va être "achetée" par la CHINE !! Qui y a t-il de vrai ?????
Ceci se dit aussi ici !
Certains commencent même à apprendre le chinois...
Il paraît que Sarko s'y met aussi.
D'ailleurs le traducteur Yahoo vient de faire une mise à jour de son logiciel :


http://qc.babelfish.yahoo.com/translate_txt

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Dim 14 Nov - 11:35

Alors que François Fillon vient de remettre la démission de son gouvernement à Nicolas Sarkozy,
la Mairie de NAXOS, aux mains du PASOK depuis des lustres, vient de céder les rênes à la Nouvelle Démocratie !


Et le ciel de Xora de s'enflammer de nouvelles espérances...

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Lun 15 Nov - 4:36

Grèce : une forte abstention pour la victoire socialiste aux élections locales

C’était le deuxième tour des élections locales, ce dimanche 14 novembre 2010, en Grèce, à la veille d’une visite des représentants de l’Union européenne
et du FMI très attendue, qui doit examiner les comptes du pays.
Une victoire mesurée pour le parti de Papandréou actuellement au pouvoir, d’après les résultats qui viennent de tomber.
C’est une victoire du Pasok (socialiste) assez inattendue par endroits – mais surtout c’est une victoire très modeste car l’abstention a battu encore des records ce dimanche.

Un taux d’abstention qui atteint 61% pour l’élection des maires, 55% pour l’élection des présidents de région,
c’est encore plus élevé que la semaine dernière, qui était déjà un record en Grèce pour ce type de scrutin.
Preuve que les Grecs se sont largement désintéressés de ce scrutin régional et municipal auquel le Premier ministre Georges Papandréou avait donné valeur de plébiscite :
« pour ou contre la poursuite de la politique de rigueur engagée par son gouvernement ».

Le Pasok gagne toutefois huit des treize régions que compte le pays, parfois à une très courte majorité, mais il l’emporte largement dans la région la plus importante du pays,
l’Attique, qui concentre plus de 4 millions d’habitants.
Et puis, surprise dans les deux premières villes du pays : le Pasok arrive premier pour la mairie d’Athènes, donnée pourtant acquise à Nouvelle démocratie,
le parti d’opposition de droite qui gouvernait la capitale de manière presque continue depuis 1987.
Enfin à Thessalonique, fief de la droite, le Pasok est au coude à coude avec le candidat de la Nouvelle démocratie.



_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jeanne



Nombre de messages : 2891
Age : 64
Localisation : Villeneuve Lez Avignon
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Lun 15 Nov - 10:27

Puisse la Grèce se relever de ses difficultés,
qu'importe le parti !

_________________
"Chacun a raison de son point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort".
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: LA GRECE VUE DE MANIERE REALISTE   Jeu 9 Déc - 4:37

A VOS TRADUCTIONS!!

Αθήνα
Πρωταθλήτρια στην... ακρίβεια αναδεικνύεται η Ελλάδα τον μήνα Οκτώβριο, καθώς σύμφωνα με την ανάλυση των τιμών προϊόντων ευρείας κατανάλωσης που πραγματοποίησε το ΕΛΚΕΚΑ και αφορά τις χώρες της Ευρωζώνης, η χώρα μας κατέχει σταθερά τις πρώτες θέσεις στις αυξήσεις σε πολλά προϊόντα και υπηρεσίες.

Πιο συγκεκριμένα, η Ελλάδα είναι πρώτη στον πληθωρισμό με 5,2%, όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 1,9%.

Καταγράφεται πρώτη στην ένδυση με αύξηση 2,6% όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 0,2%, στα καύσιμα με αύξηση 37,9%, όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 11,9%, στα αυτοκίνητα με αύξηση 10,3%, όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 0,7%.

Την πρωτιά κρατά στις οδικές μεταφορές επιβατών με αύξηση 17,3%, όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 3,3%. Δεν χάνει, επίσης, τα σκήπτρα ούτε από την αύξηση των τιμών στις καφετέριες και τα ξενοδοχεία με αύξηση 3,3%, όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 1,5%. Η μπίρα μας στοιχίζει ακριβότερα κατά 13,7 % όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 0,9%.

Η Ελλάδα βρίσκεται πρώτη στο καπνό με αύξηση 18,7%, όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 4,9%, στη ζάχαρη, το μέλι, τα ζαχαρώδη με αύξηση 2,8 % όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι -0,2%

Τέλος, εξακολουθούμε να πληρώνουμε ακριβότερα τις ηλεκτρικές συσκευές με αύξηση 2,7% όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 0,5%, αλλά και τις ασφάλειες μεταφορών με αύξηση 12,4% όταν ο μέσος όρος της ΕΕ είναι 3,7%.

GEO
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Jeu 9 Déc - 4:50

Στην περίληψη, αυτή η πληροφορία μας λέει ότι οι τιμές στην Ελλάδα ανεβένουν στο ποσοστό
πιο πολύς από τον υπολογισμό των ευρωπαϊκών τιμών.
Αλλά τι είναι στην απόλυτη αξία;

Παραδείγματος χάρη, ο καπνός ανέβενει σε 18,7%.
Αλλά ένα πακέτο Assos κόστισε 2 €, και τώρα + 18,7% = 2,37 €
ενώ ένα πακέτο Malboro σε Γαλλία κοστίζει 5,90 €
δηλαδη 3,53 € πιο κάτω!

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Jeu 9 Déc - 9:35

Αλλά τι είναι στην απόλυτη αξία;
Παραδείγματος χάρη, ο καπνός

Le tabac est en effet un cas particulier car la Grèce en produit en plus.

L'essence ? La nourriture ? L'inflation ? Les vêtements ? Les bagnoles ?
A force d'augmenter en pourcentage plus que les autres pays, la Grèce va les rattrapper, même sur les quelques rares produits où elle reste encore moins chère...
Et qu'en est-il des salaires en Grèce par rapport au reste de l'Europe ?
Elémentaire mon cher Watson !

G
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Jeu 9 Déc - 12:55

Είμαι συμφωνος!
Ιδανικός είναι για να έχουμε έναν μισθό ή μια σύνταξη γαλλική…
και να ζήσουμε στην Ελλάδα!

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Ven 10 Déc - 5:40

Συμφωνό... συμφωνό... τελικά όχι τόσο πολύ!
Αν και στην Ελλάδα οι τιμές προφταίνουν την καθυστέρησή τους πάρα τις ευρωπαϊκές τιμές,
τα προϊόντα της πρώτης ανάγκης γίνονται πολύ δευτεροβάθμια πότε ζεις στον ήλιο.

Κρυάζεσαι
- λιγότερο τρόφιμα για να μείνει αδύνατος στις παραλίες στο καλοκαίρι,
- λιγότερα ρούχα επειδή κάνει λιγότερο κρύο,
- λίγότερο βενζίνη επειδή υπάρχει λιγότερους δρόμους,
- καθόλου καπνός επειδή… κανένας δεν καπνίζει ακόμα!

Τότε; Τι απαντατε;
Ενδιαφέρων αυτό το θέμα της συζήτησης…

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Jeu 21 Avr - 7:50

Georges Papandréou veut restructurer la Grèce, pas la dette
Le premier ministre grec Georges Papandréou a présenté vendredi 15 avril son plan destiné à éviter une restructuration de la dette de son pays.
Une annonce soigneusement théâtralisée : les Grecs ont pu assister en direct à la télévision au conseil des ministres durant lequel le projet a été annoncé.

Les détails comme le calendrier d'application de ces mesures d'austérité ne seront révélés que fin avril.
Mais les Grecs savent maintenant que le premier ministre grec Georges Papandréou entend conduire des réformes structurelles d'envergure s'appuyant sur un important plan de privatisation de 50 Mds€, la privatisation de sociétés comme l'entreprise ferroviaire Ose ou le producteur d'électricité DEI, la réforme du statut de la fonction publique, ou encore la fusion des différents organismes chargés de gérer les prestations sociales.

Au total, le projet prévoit de faire économiser à l'Etat grec 23 Mds€ en quatre ans.
Quelques mesures de relance économique accompagneront ce plan afin d'éviter que la cure ne se transforme en récession et que les bienfaits des économies réalisées ne soient complètement effacés par une baisse des recettes fiscales. Il s'agit pour Georges Papandreou « de la seule voie possible ».


Le premier ministre se refuse en effet à engager son pays dans une restructuration de la dette publique, jugée pourtant inévitable par les marchés financiers qui imposent à la Grèce un écart de rendement entre ses obligations d'Etat à 10 ans et les Bunds allemands de plus de 1 000 points de base.
La Banque centrale européenne comme le FMI soutiennent le gouvernement Grec dans sa volonté d'échapper à une restructuration de sa dette.

Le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, estime que « la Grèce devrait s'en sortir ».
Gertrude Tumpel-Gugerell, membre du directoire de la BCE, ne voit « aucune raison de restructurer la dette grecque, parce qu'un programme de consolidation budgétaire a été conclu avec la Grèce, que ce pays est en train d'appliquer.
Le gouvernement grec a réduit le déficit public de 15 à 10%, c'est un grand pas ».

Plus prudent, le ministre allemand des finances, Wolfgang Schäuble, se dit prêt à engager de nouvelles mesures si le rapport que la BCE doit rendre en juin 2011 met en doute la capacité du pays à rembourser ses dettes.

Georges Papandreou fixe à son pays des objectifs ambitieux. Il entend faire passer en quatre ans les dépenses publiques de 53 à 44% du PIB, et les recettes de 38% à 43% du PIB.

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Jeu 28 Avr - 4:42

Le « socialiste » Papandréou vend la Grèce – Le Canard Républicain
Publié le 18 avril 2011

Le Premier ministre grec a annoncé :
- un vaste plan de privatisations,
- des coupes salariales,
- le renforcement des contrôles des comptes, notamment dans les hôpitaux,
- un coup de frein sur les embauches alors que le taux de chômage bat de nouveaux records, à plus de 15%.

L’État grec va réduire ses participations dans :
- l'opérateur d'électricité DEI de 51 à 34%,
- l'opérateur téléphonique OTE de 20%, dont l’actionnaire principal est Deutsche Telekom,
- la société des chemins de fer TRAINOSE,
- la compagnie de Gaz DEPA, l’État ne conservant qu’une minorité de blocage de 34%,
- la Caisse des dépôts et la banque postale,
- les casinos, les usines d’armements, les ports et les aéroports.

Au total, ces cessions doivent rapporter entre 12 et 16,5 milliards d’€ d’ici 2013, assorties d'économies budgétaires de 26 milliards.
L’objectif est de ramener le déficit public à « environ 1% du PIB » fin 2015 contre 15,4% en 2009.

En matière de réduction des dépenses, les mesures prévues incluent :
- le passage au 40H dans la fonction publique, contre 37,5 actuellement,
- des baisses de salaires dans les grandes entreprises publiques,
- des coupes dans les dépenses de santé et de défense.
- la contre la fraude fiscale
- une réduction des exemptions fiscales

Bien que ces mesures soient tout à fait louables, quelques grèves et manifestations sont sans doute à prévoir..

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
roro



Nombre de messages : 294
Age : 46
Localisation : rouen
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Mar 3 Mai - 7:36

ben avec la saison qui commence c'est l'idéal pour les grévistes.........

_________________
Ar pezh ne wel an daoulagad ne ra ket poen d’ar galon.
[Ce que les yeux ne voient pas ne fait pas de peine au cœur.]
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Jeu 12 Mai - 2:11

josee a écrit:
.... les grèves ne vont sûrement pas tarder !
Effectivement ! Josée les avait prédites... les voilà !

Grèce: manifestations contre l'austérité et les privatisations

Des milliers de Grecs ont manifesté mercredi, jour de grève générale, contre les mesures d'austérité et les privatisations décidées par le gouvernement socialiste qui cherche à obtenir une nouvelle aide internationale afin d'éviter une restructuration de la dette grecque.

Un manifestant grec a été hospitalisé mercredi après avoir été grièvement blessé à la tête dans des incidents en marge d'une manifestation à Athènes.
Il se trouvait dans un "état critique", mais "stationnaire" après avoir été opéré, a annoncé le ministère grec de la Santé.

Environ 10.000 personnes selon la police ont battu le pavé à Athènes contre les sacrifices imposés au pays.
Les deux compagnies grecques, Olympic Air et Aegean, ont annulé des vols. Les ferries vers les îles sont restés à quai, et les trains en gare.

Pour la deuxième fois depuis le début de l'année, les syndicats protestaient contre un durcissement de la cure d'austérité, assorti d'une intensification des privatisations (50 milliards d'euros d'ici 2015), un plan qui est actuellement évalué et discuté avec les représentants des bailleurs de fonds du pays (zone euro et FMI), présents à Athènes.

"Les nouvelles mesures frappent unilatéralement les travailleurs et l'emploi et pas les possédants ni les banquiers, ni tous ceux qui ont fait la crise et en profitent" a déclaré à l'AFP Stathis Anestis, secrétaire général adjoint de la GSEE.
"Après un an (d'aide internationale), nous sommes hélas dans une situation pire, le chômage a explosé, les salaires sont au plus bas niveau et le pire c'est qu'il n'y a aucune perspective d'issue," a-t-il ajouté.

"On veut nous supprimer des acquis sociaux de plusieurs siècles" a renchéri Vangelis Papadoyannis, 46 ans, employé d'Intracom, une société de nouvelles technologies.
"Dans mon entreprise, on a eu une vague de licenciements, une centaine en janvier, ils nous ont changé nos conditions de travail, ils nous ont baissé le salaire de 15% et ça continue (...) Ce mémorandum (le prêt de l'UE et du FMI) qui selon le gouvernement devait nous sauver, est allé aux banques", a-t-il regretté.

"Non au bradage" indiquaient certaines banderoles critiquant le programme de privatisations qui prévoit d'ouvrir le capital des grands groupes publics (électricité, eau...) afin de réduire la dette, qui a explosé au dessus de 340 milliards d'euros et doit atteindre 152% du PIB d'ici la fin de l'année.
"Si c'était au profit de l'Etat, on serait prêt à des concessions, mais ils ne nous bradent que pour rembourser nos créanciers", a regretté Tassoula Carabina, 48 ans, employée du groupe d'électricité DEI-PPC.

Quelques incidents ont eu lieu lors de l'arrivée du cortège, avec du mobilier urbain incendié, jets de pierre, suivis de tirs de grenades assourdissantes et lacrymogènes par la police sur des groupes de jeunes manifestants, ont constaté des journalistes de l'AFP.
Mais aucune violence du même type que celles de l'an passé lorsque trois employés de banque sont morts le 5 mai 2010 en marge d'une telle manifestation, asphyxiés dans l'incendie provoqué par un jet de cocktail molotov. La police a annoncé cinq interpellations, et une source hospitalière sept blessés.

Le train de mesures pris l'an dernier en contrepartie du sauvetage du pays via le déblocage d'un prêt de 110 milliards d'euros par l'UE et le FMI a pour l'instant échoué à rétablir l'accès du pays aux marchés.
"Le programme de réformes a échoué," a dit mercredi à l'AFP Platon Monokroussos, économiste pour Eurobank selon qui le gouvernement est en train de négocier "un nouvel accord" .

Les Européens planchent sur les moyens d'empêcher un défaut grec au cas où les taux d'intérêt imposés au pays, actuellement prohibitifs à plus de 15%, continueraient de l'empêcher de se refinancer sur les marchés en 2012.

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
Diogène



Nombre de messages : 7
Age : 43
Localisation : dans mon tonneau
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Mer 15 Juin - 8:43

Des dizaines de milliers de personnes se sont donnés à nouveau rendez-vous devant le parlement à Athènes pour s'opposer aux nouvelles mesures d'austérité visant à sortir de le pays de la crise financière.

Citation :


http://fr.news.yahoo.com/manifestations-%C3%A0-ath%C3%A8nes-avant-un-vote-daust%C3%A9rit%C3%A9-au-083457257.html

Mercredi matin, plusieurs milliers de manifestants et de syndicalistes ont convergé vers la place Syntagma qui abrite le parlement à Athènes dans l'espoir de convaincre les députés de ne pas voter les mesures proposées.

"Où va l'argent ?" demandaient les manifestants tandis que d'autres se montraient plus véhéments en qualifiant leurs dirigeants de "voleurs" et de "traîtres".

CRUAUTÉ

Le projet de George Papandreou porte sur 6,5 milliards d'euros sous forme de hausse des prélèvements obligatoires et de réduction des dépenses pour 2011.

Il s'agit d'un doublement par rapport aux dispositions prévues dans le plan de sauvetage qui a entraîné une envolée du chômage à 16,2% et a aggravé la récession pour la troisième année.

Les hausses d'impôts visent les boissons non alcoolisées, l'automobile, les piscines et l'immobilier tandis que le nombre de fonctionnaires estimé à 750.000 serait réduit d'un cinquième.

Avec ces mesures et d'autres, la Grèce espère économiser 28 milliards d'euros d'ici à 2015 et compte tirer 50 milliards d'euros de la vente d'entreprises publiques.

"Il faut avoir la cruauté d'un tigre pour adopter de telles mesures. Ce n'est pas mon cas", a expliqué George Lianis dans une lettre au président du parlement, Filippos Petsalnikos.

Un autre député du Pasok a indiqué qu'il voterait contre. Mais selon les analystes, le parti, qui dispose d'une majorité de 155 sièges sur 300, devrait adopter les mesures.

> Le Peuple exige des réponses et il est en droit de les obtenir.

Il faut ostraciser les oligarques de la Cité ! Vive la Démocratie !

_________________
«L'horloge est une belle invention pour rappeler l'heure des repas
Revenir en haut Aller en bas
http://lemondeenquestions.forumactif.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la POLITIQUE    Aujourd'hui à 2:41

Revenir en haut Aller en bas
 
la POLITIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» blague - politique
» Un politique défend la cause animale, un exemple à suivre!!!!
» Un parti politique pour les animaux aux Pays Bas
» La PAC (Politique Agricole Commune) et ses dérives...
» [Politique] Lettres de Jeanne Moreau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La GRECE - Les ÎLES - Le CONTINENT :: les GRECS :: La Politique-
Sauter vers: