La GRECE - Les ÎLES - Le CONTINENT

Forum dédié à tous les amoureux de la Grèce...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yves NAVARRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Yves NAVARRE   Dim 19 Juin - 22:43

D'après les quelques lectures que j'en ait fait,
il est vrai que le style de Dominique FERNANDEZ m'a toujours paru un peu trop académique et dépourvu de sensibilité,
si je le compare à mon cher Yves NAVARRE.

Seule exception :
"Dans la main de l'ange", ou l'histoire de la mort tragique de Pierr Paolo PASOLINI.

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !


Dernière édition par jmolo le Ven 19 Aoû - 2:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Dim 19 Juin - 23:23

C'est vrai qu'il est assez académique mais pour ce livre ce n'est pas gênant car ce n'est pas un roman et on peut le lire dans le désordre......

As-tu lu "Le Petit Galopin de nos Corps" ?

« Saint-Pardom, le 20 juin 1899
Cher Roland,

Que la route était belle, ce matin, avant l’aube .
J’écoutais mon pas. Je guettais le tien. La distance qui nous sépare est devenue intimité. Il m’est urgent, ici, de retour dans cette maison où ma mère règne plus, comme si la mort avait d’un coup net effacé toute une vie , que je te dise l’extrême calme de mes sentiments, la sérénité de mes tourments, tout ce qui se cristallise en moi : ta présence.

Je veux, pour cette lettre, prendre le temps du temps, prendre le temps de tout et surtout te demander de ne jamais rien effacer en toi de ce qui est nous. Les lettres, comme le cœur, se déchirent. Pardonne-moi ces images. Je sais que tu ne les aimes pas.

Me faudra-t-il, en préambule, te raconter l’enterrement ? Sache que tout s’est passé hier, très tôt le matin, à la cathèdrale Saint-Pierre. Le docteur Rigand, je devrais dire mon père, a envoyé une belle gerbe, la plus belle : il n’y en avait qu’une. Des roses rouges serties dans une couronne de feuilles sombre et pointues. Une gerbe qui pique. Ma mère n’aimait pas les fleurs coupées. Rigand a donc su , jusqu’au dernier signe, humilier celle-là qui nous fut étrangère tant on s’acharnait à lui reprocher sa faute, l’accusant de son fils naturel : moi



Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Lun 20 Juin - 2:55

claire a écrit:
As-tu lu "Le Petit Galopin de nos Corps" ?
Après avoir découvert Yves Navarre lors d'une émission de Bernard Pivot où il venait présenter son roman "Le Temps Voulu",
j'ai été séduit jusqu'à la fascination par cet écrivain d'une sensibilité qui ressemblait tant à la mienne,
que j'ai dévoré toute son oeuvre, ne sortant jamais indemne à chaque lecture de nouveau roman.
Sa mort prématurée annoncée par son ami Dominique Fernandez m'avait énormément attristé.
Encore aujourd'hui, rien qu'en l'évoquant...

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !


Dernière édition par jmolo le Lun 20 Juin - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jeanne



Nombre de messages : 2891
Age : 64
Localisation : Villeneuve Lez Avignon
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Lun 20 Juin - 21:52

Un régal que votre revue de la littérature.
Encore !

_________________
"Chacun a raison de son point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort".
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Lun 20 Juin - 22:15

Poème de' YVES NAVARRE (publié en 1972)

Où que j'aille
je m'éloigne du même fleuve
et du même ponton
où que j'aille où
je suis la barque-prison à vie
un suicide raté
je m'en vais
puis je reviens
l'avion connait la chanson
et le train et l'autre et la vie
spectateur du fleuve de mon enfance
enfant de choeur sans culotte
sonneur de cloches
mangeur d'hosties
croqueur d'abeilles
nu sur ma bicyclette
je tombe dans un buisson d'orties
et je trouve un silex
qui me déchire et viole
mon genou ce sexe
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Lun 20 Juin - 22:36

Tout est dit. La messe aussi.
A lire en priorité, pour ceux qui sont séduits,

La Biographie de cet étranger sur la Terre,
et qui croisa ma vie.

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Lun 20 Juin - 22:40

Pourquoi était -il si désespéré quand il a écrit son dernier roman ????
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Lun 20 Juin - 23:07

La réponse est dans tous ses romans.
Une famille bourgeoise de province que j'ai croisée, et qui n'a jamais accepté son homosexualité.
Une recherche de l'amour idéal qu'il n' a jamais trouvé.
Une quête d'absolu éternellement insatisfaite, en contradiction avec une sexualité débridée propre à son époque.
Sa fin tragique était déjà prévisible dans l'histoire de son enfance décrite dans le très joli roman : EVOLENE

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Mar 21 Juin - 0:41

claire a écrit:
Pourquoi était -il si désespéré quand il a écrit son dernier roman ????
Peut-être en une phrase, extraite de BIOGRAPHIE, l'explication à ta question :

" Je suis rentré du Maroc, six jours à Agadir, avant-hier. Me voici, selon une expression, boutade, lieu commun que j'emploie depuis des années, bronzé du dehors mais pas du dedans, apparence trompeuse qui joue encore le jeu des images que l'on me prête d'auteur choyé qui a tout pour être heureux et entretient subtilement un désarroi inexplicable. Injustifié, disent les justiciers de l'ordre ou du désordre moral, idem puisque moral, qui veulent tout expliquer. Le texte, texte d'écriture ou texte de vie, est inexplicable. Mon mode d'écriture, mode de vie, est d'instinct et de conservation. Bonjour: je suis ému. Voici."

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jeanne



Nombre de messages : 2891
Age : 64
Localisation : Villeneuve Lez Avignon
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Mar 21 Juin - 8:03

Quelle souffrance, quelle détresse.
Le jeu, l'enjeu de la vie, dans ce qu'elle apporte de pire et de meilleur.

_________________
"Chacun a raison de son point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort".
Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Mar 21 Juin - 22:19

jmolo a écrit:
La Biographie de cet étranger sur la Terre, ... et qui croisa ma vie.
Comme tu as eu de la chance
Spoiler:
 
de rencontrer cet homme magnifique...
Mais curieusement nos conversations littéraires ne nous avaient jamais menées vers Lui...
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Mer 29 Juin - 8:12

jmolo a écrit:
ETRE et AVOIR, le documentaire largement diffusé extrait de ses mémoires,
Georges LOPEZ est un amoureux de la Grèce...
A lire dans Le Point de cette semaine, un article intitulé ADIEU, MA CHERE CLASSE UNIQUE
sur la fermeture d'une classe unique à Saint-Martin-de-Salencay, en Bourgogne.

Etre et Avoir y est évoqué en ces termes (sans mention aucune de son auteur!) :
"Au début des années 80, le pays comptait 11.500 classes uniques. Elles ne sont plus que 3.700.
Le succès d'Etre et Avoir, le documentaire qui leur était consacré en 2002, n'y aura rien changé :
l'Education Nationale n'aime guère les classes uniques."

Dommage !

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Ven 12 Aoû - 22:51

Je viens de finir "Le petit galopin de nos corps"
Ce livre m'a beaucoup troublée, tellement bien écrit, sauvage et tendre à la fois !!!!!
" Je suis saoul, ivre de toi, et violent, poings serrés, toujours à t'attendre. Toute une vie de guet ! Toute une vie aiguisée !
Et chaque soir à portée des regards et des sarcasmes de la ville, nous cognons à la porte de nos corps, nous faisons à deux, l'amour au monde entier."
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Sam 13 Aoû - 2:20

Je ne sortais jamais indemne d'un roman d'Yves Navarre.
Et de lire ton post me replonge dans cet état second que j'aimais tant.
Après ce "Petit Galopin de nos Corps", je te conseille "Le Temps Voulu", et "Evolène",
deux romans pour des vacances d'été, comme deux parenthèses volées à la routine du temps.

PS : Ne manquerait-il pas un mot à ta nouvelle belle signature ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Sam 13 Aoû - 22:09

Oui bien sûr j'ai oublié un mot....
Tu vois, les grands esprits se rencontrent, hier soir j'ai commencé "Le temps voulu".....
A suivre
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Lun 15 Aoû - 22:22

Voilà, je suis tombée à nouveau dans la magie des mots d'Yves NAVARRE !!!

"Le temps voulu est imaginaire.
Rien plus ne nous ressemble déjà, Duck, dans cette histoire, notre histoire, que je revis et vis ici.
La transcription forcément accuse, distribue vite les rôles, met en scène violement quand nous étions en fait,
toi et moi, perdus dans l'immense masse des individus."
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Ven 19 Aoû - 1:51


Je viens de recevoir deux nouveaux livres de NAVARRE :
Hôtel Styx et Douce France.

Qu'en pense JMO ?
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Ven 19 Aoû - 2:13


Caron est un jeune homme au corps savoureux.
Ce corps, il le donne facilement contre un peu d'argent, un peu de plaisir peut-être... avant le grand voyage dont on ne revient pas.
Dans l'hôtel Styx où Yves Navarre rassemble ses personnages, les victimes sont consentantes.
Elles paient pour une mort accompagnée, et Caron conduit le bal.
Drôle de bal en cet hôtel où se gère la mort sous la férule indifférente de «Madame», la mère de Caron qui, dans la mythologie,
est fils de la Nuit.
A Caron, les « hôtes » demandent un éclat de vie, un peu de chair vive à caresser, avant que se referme l'oubli.

Ce que j'en pense ?
Sûrement pas le meilleur de Navarre, cette alliance glauque de la mort et du sexe, sous couvert du droit à l'euthanasie.
A mettre tout en-dessous de la pile : im-pé-ra-ti-ve-ment !
Je te conseille donc EVOLENE, parfait pour toi, en cette (déjà presque) fin d'été.

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !


Dernière édition par jmolo le Ven 19 Aoû - 2:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Ven 19 Aoû - 2:35

Quant à DOUCE FRANCE, ce roman fait partie de ceux que je ne cannais pas avec :

- La Dame du Fond de la Cour
- Dernier Dimanche avant la Fin du Siècle
- Poudre d'Or
- La Vie dans l’Âme
- La Terrasse des Audiences au Moment de l'Adieu
- Avant que Tout me Devienne Insupportable

Et moi qui croyait tous les connaître....


_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Dim 21 Aoû - 22:06

JMo, as-tu lu Constantin CAVALY ???
En lisant le rapt de Ganymède, j'ai découvert ce poète, et j'ai bien envie de le lire.
Quelqu'un connaît-il ses écrits ???
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Lun 22 Aoû - 5:53

Que cela ne t'empêche pas de découvrir ce magnifique poète,
venu d'Egypte, et écorché vif, comme l'était Yves Navarre !
De nombreuses traductions existent sur ce forum,
entre autres de Marguerite Yourcenar, grande admiratrice de Kavafis.

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Jeu 10 Nov - 13:07

Ecrit en exile depuis Montréal où il vivait, DOUCE FRANCE,
un inédit d'Yves NAVARRE si gentiment posté par Claire à l'intention de JMoLo,
autre exilé de même sensibilité...

Des frissons assurés et un état second prévisible pendant toute la lecture,
comme à chaque fois, les mots d'Yves sur le JMo...
comme ceux d'un autre Yves sur sa Claire. Sans doute.

Sans doute difficile à vous faire partager.
J'essaierai. Si je peux.

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
claire



Nombre de messages : 1020
Age : 69
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Ven 11 Nov - 0:40

jmolo a écrit:
Sans doute difficile à vous faire partager.
J'essaierai. Si je peux.

Je pense que oui :
la preuve, avec moi celà a fonctionné....
Je suis tombée sous le charme,
même si on n'en sort pas indemne !!!
Revenir en haut Aller en bas
jmolo
Admin


Nombre de messages : 8395
Age : 67
Localisation : Syros Grèce
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Ven 11 Nov - 0:48

claire a écrit:
Je suis tombée sous le charme,
même si on n'en sort pas indemne !
Je sens que je vais, une fois de plus, tomber sous le charme aussi,
SURTOUT parce que je n'en sortirai pas indemne !


Yves NAVARRE a écrit:
Il manquera à cette histoire le plus beau de l'histoire,
son mystère, son secret, des cahiers chargés de messages.
Et la foi ?
La littérature ne serait-elle qu'une affaire de bonnes et de mauvaises manières,
et le récit simplement coque ou carapaçon ?
Le romancier, picador et gladiateur,
ne serait-il que le prédateur de sa propre vie,
de ce qu'il a vu, entendu, cru, imaginé ?

_________________
Bye bye NAXOS.... Hello SYROS !
Revenir en haut Aller en bas
josee



Nombre de messages : 2477
Age : 62
Localisation : Ury, 9 km de Fontainebleau
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Ven 11 Nov - 11:32

Je ne connais pas donc difficile d'émettre un avis mais bon....
pourquoi être si négatif :
picador, gladiateur (au mauvais sens des termes j'imagine !)
prédateur de sa propre vie.....
faudrait que j'en lise plus
mais... pas sûre que j'en ai envie !

_________________
Les déceptions ne tuent pas et les espérances font vivre.
Georges Sand
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yves NAVARRE   Aujourd'hui à 2:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Yves NAVARRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Lampe à poser] Leaf by Yves Béhar
» balade en Navarre - part. 1
» Jean-Yves
» L'animal est-il une personne ?, de Yves Christen
» Week end en NAVARRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La GRECE - Les ÎLES - Le CONTINENT :: les ARTS :: Littérature-
Sauter vers: